Bivouac à la rivière avec notre chienne Nikita !

bivouac chienne

Le Week-end dernier nous sommes parti en bivouac au bord de la rivière avec notre chienne, et en 4X4 s’il vous plait ! En amoureux, mais sans oublier Nikita, pendant deux nuits et trois jours, cette escapade nous à fait un bien fou. Coupés du brouhaha de la ville, nous avons passer d’excellents moments.

Changement de véhicule :

La dernière fois que nous sommes parti en bivouac, c’était aux Cascades d’Orgon. Rappelez-vous, nous en avons écrit un article. A défaut de grosses roues, nous avions dû bien marcher avant d’arriver au point de chute. En effet, nous n’avions pas encore changer notre Guilietta de chez Alfa Roméo, qui n’était pas du tout adaptée pour barouder ! Aujourd’hui, nous avons le Freelander de chez Landrover. On a rapidement pu constater à quel point ce changement allait faciliter nos sorties.

bivouac chienne 4X4
Thomas et Nikita sur notre 4X4 !

Arrivés sur place :

Nous connaissons bien ce spot que nous affectionnons particulièrement. Situé à environ trente minutes de Montpellier, nous apprécions nous y rendre pour nous éloigner de la ville sans trop faire de voiture.

En juin dans le sud, les fortes chaleurs sont déjà là ! Lorsque nous sommes arrivés le premier matin à neuf heures, le soleil brillait. A la mesure de ce constat, nous avons installer les hamacs à l’ombre, sorti de la lecture, et nous nous sommes confortablement installés.

Le midi nous avons fait le feu afin de manger barbecue. L’après-midi nous avons beaucoup jouer avec Nikita et nous nous sommes baignés. Il y avait une corde à nœuds accrochée à un arbre, avec laquelle nous pouvions nous élancer dans l’eau. Si vous nous suivez sur instagram, ce que je vous conseille de faire si vous voulez suivre nos aventures au quotidien, vous avez pu voir sur nos story que nous n’avons pas peur du ridicule !

Première nuit :

Nikita a eu un peu de mal à dormir. Il faut dire qu’elle est habituée à son confort à l’appartement. A chaque fois que nous nous sommes réveiller, elle était debout dans la tente, oreilles dressées à écouter les grenouilles coasser. Pas si simple le bivouac à la rivière avec une chienne ! Il faut avouer qu’elles n’ont pas arrêter… Mais les bruits de la nature seront toujours plus agréables que les bruits de la ville…

Au petit matin :

La nuit fût plutôt courte, l’aube nous ayant réveiller. En ouvrant la tente, nous avions vue sur la rivière, et nous avons eu la chance de très bien voir une jolie petite loutre noire et blanche nager, monter sur la rive opposée, et attraper un serpent dans sa gueule. C’était époustouflant. Nikita l’a aperçue en cherchant ce que nous observions, et à foncer dans l’eau afin de la poursuivre. La loutre à vitre disparu, mais Nikita à récupérer son ballon qui avait atterri sur l’autre rive pendant la nuit. Sachant que lorsque nous avons fermer la tente la veille, le ballon était à côté… Nous pensons que c’est la loutre qui à jouer avec pendant la nuit !

Nous avons pris un grand thé pour nous réchauffer, mais très vite le soleil à jouer son rôle. Direction les hamacs et la détente…

bivouac rivière chien hamac
Nikita aime venir nous faire des câlins dans les hamacs !

Une super rencontre :

Comme je le disais précédemment, nous postions nos aventures sur instagram et notre lieu de campement à beaucoup plu. De ce fait, nous avons proposer à l’instapet Nesquick et ses adorables maîtres Jenny et Diego de nous rejoindre, ce qu’ils ont fait le midi.

Ils ont passer toute l’après-midi avec nous et ce fût un super moment de découverte, de rires et de partages. Nikita, fatiguée de sa nuit, n’était pas sous son meilleur jour, mais son nouveau copain ne lui en a pas tenu rigueur et lui à offert un joli jouet !

Une douce soirée :

En début de soirée ce sont nos amis Julia, Alex, et leur loulou Iron qui sont venu nous rejoindre. Agréables moments auprès du feu, à faire fondre du camembert, griller des saucisses et des chamallows !

Deuxième nuit :

Toujours bercés par les coassements des grenouilles, nous avons aussi entendu quelque chose faire clapoter l’eau une partie de la nuit… Nous avons bien évidemment penser à la joli loutre du matin, toute joueuse, et active sous les étoiles. Nikita à mieux dormi, collée contre son papa.

Le départ :

Nous nous sommes réveillés vers neuf heures du matin, soit une grasse matinée à nos yeux. Nikita voulait sans cesse retourner dans la tente… Nous avons pris l’initiative de ranger doucement notre camp, puis avons partager un dernier repas grâce au feu. Nous avons manger dans les hamacs. En début d’après-midi, notre chienne nous à clairement fait comprendre son envie de rentrer retrouver la douceur de son foyer. En fait, elle est monter dans le 4×4. Nous le laissions en permanence ouvert, car nous étions à deux pas. Elle ne voulait plus en descendre : on à bien compris le signal !

chienne dans voiture bivouac nature
Nikita nous demande de rentrer chez elle !

Sur le capot de la voiture on peux apercevoir la super gamelle de voyage orange que l’on utilise lorsque l’on doit faire boire ou manger Nikita hors de chez nous. Elle nous aura encore bien servi !

A vos claviers !

Etes-vous déjà parti en bivouac à la rivière, avec votre chien ou votre chienne ? Avez-vous un 4X4 pour vos expéditions en nature ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *